16 septembre 2016

Réaction de l’UJA de Paris au Rapport sur l’accès au droit de la Conférence des Bâtonniers

Dans un Rapport « Avocats engagés pour un Etat de droits », le groupe de travail « Accès au droit et à la justice » de la Conférence des Bâtonniers propose notamment la mise en place :

      de cabinets conventionnés par les ordres qui se consacreraient exclusivement à la défense pénale (proposition 31) ;

      une contribution de solidarité prélevée sur l’ensemble des prestations juridiques effectuées par « tous les professionnels exerçant le droit à titre principal ou accessoire  (avocats, […] experts-comptable […]) » (proposition 47).

Dans un contexte politique difficile pour les avocats, alors que nous avons plus que jamais besoin d’unité face aux pouvoirs publics, de telles propositions apportent leur pierre à l’édifice de la désunion que certains cherchent à tout prix à promouvoir au nom d’intérêts particuliers.

L’UJA de Paris alerte sur les risques de telles propositions pour les avocats et les justiciables et appelle les représentants de la profession à l’unité.

motion-uja-cdb-aj-cp03092016versionadoptee

Soyons connectés

Nos partenaires