26 janvier 2017

Publication du Rapport Annuel 2009 de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme

Nous publions ci-dessous le Rapport Annuel 2009 de la CNCDH sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie

La Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH), créée en 1946 à l’initiative de René CASSIN et Présidée depuis 2009 par Monsieur le Bâtonnier Yves REPIQUET, a rendu public, le 31 Mai 2010 son Rapport Annuel sur la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie.

Ce rapport officiel présente entre autres, un état de l’opinion de la population française, réalisé par l’institut de sondage CSA. Les statistiques et analyses fournies par les différents ministères concernés, et notamment le ministère de l’Intérieur sur les violences à caractère raciste, permettent de compléter cette présentation.

Concernant l’état de l’opinion, le sondage d’opinion révèle une attitude paradoxale des citoyens à l’égard du racisme : si la grande majorité des sondés se déclare plus tolérante à l’égard de l’« autre » – l’étranger, l’immigré – et réfute, pour ce qui la concerne, tout comportement caractérisé raciste, ces mêmes sondés admettent la persistance du racisme dans l’ensemble de la société. Par ailleurs, ces mêmes personnes qui se déclarent « pas racistes du tout » affichent une attitude quelque peu différente lorsqu’elles sont interrogées sur un mode plus personnel ou à travers des exemples plus concrets, essayant souvent de trouver des justifications à des comportements révélateurs de sentiments racistes ou intolérants.

Si la tendance à l’augmentation des violences à caractère raciste est bien confirmée, la CNCDH souligne la gravité de ces violences. Elle constate que l’augmentation du nombre de condamnation et des sanctions infligées ne semble malheureusement pas avoir endigué cette hausse des condamnations. A cet égard, doivent être prises en compte les difficultés rencontrées par les victimes d’actes racistes, celles-ci hésitant notamment à porter plainte.

Après avoir présenté les différentes mesures mises en œuvre pour lutter contre ces phénomènes, la CNCDH, institution indépendante et pluraliste, formule des recommandations pour améliorer l’efficacité de ces dispositifs. Il est en effet nécessaire « de faire de la lutte contre le racisme l’objet d’une stratégie politique spécifique et concertée », a souligné Yves Repiquet, président de la CNCDH. En effet, à la veille de l’adoption, en 2010, du rapport sur la France par la Commission européenne contre le racisme et l’intolérance (ECRI) du Conseil de l’Europe et de l’examen du rapport de la France devant le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD) des Nations Unies, la CNCDH demande et encourage l’élaboration rapide d’un plan national d’action en matière de lutte contre le racisme. La participation d’instances spécialisées de concertation des politiques publiques, tel que le Comité interministériel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme parait nécessaire.

rapport_cncdh_2009.pdf Rapport CNCDH 2009.pdf (1.48 Mo)

Soyons connectés

Nos partenaires