30 janvier 2017

Les jeunes avocats crisent…!

L’UJA en action et en actions pour les droits et la carrière des jeunes avocats


Les jeunes avocats crisent...!
Pendant que nos instances se concentrent sur des sujets bien éloignés des préoccupations des jeunes avocats et des enjeux de la profession…

… Les jeunes avocats subissent de plein fouet une profonde crise économique aggravée par des atteintes manifestes à leurs droits et à leurs intérêts au sein même de la profession.

Depuis des mois, l’UJA constate combien les jeunes avocats font finalement seuls les frais d’une crise à laquelle ils résistent vaillamment pour bien peu de bénéfice.

L’UJA réunie en commission permanente le 1er septembre a dénoncé cet état de fait et a adopté la motion suivante:

«L’Union des Jeunes Avocats de Paris réunie en Commission permanente le 1er septembre 2013;

RAPPELLE que les jeunes avocats sont particulièrement affectés par le contexte économique et professionnel ;

DEPLORE que, malgré de multiples alertes auprès des instances de la profession, les intérêts et droits des jeunes avocats persistent à être ignorés ;

S’INSURGE contre les nouvelles atteintes portées aux jeunes avocats en pleine période de crise économique et notamment contre:

– l’augmentation injustifiée des droits d’inscription à l’EFB en violation des engagements pris par le Bâtonnier en 2011 ;
– l’augmentation des droits d’inscription au Barreau de Paris ;
– l’augmentation des tarifs de la Pépinière.
DEMANDE en conséquence la réduction de ces frais aux montants antérieurement applicables ;

S’ALARME de ce que la profession fait peser les effets de la crise essentiellement sur les  jeunes avocats comme en témoignent notamment :

– leur difficulté à intégrer la profession et en particulier à conclure un premier contrat de collaboration,
– l’augmentation des ruptures des contrats de collaboration, notamment à l’occasion de la maternité,
– la recrudescence des comportements contraires à nos règles déontologiques dont sont victimes les collaborateurs,
– les freins mis à l’installation des jeunes avocats,à leur construction de carrière et au développement de leurs cabinets ;

DENONCE la situation des collaborateurs et futurs collaborateurs, en ce qu’ils sont devenus la principale variable d’ajustement économique des cabinets;

REGRETTE l’indulgence de l’Ordre des Avocats de Paris à l’endroit des ces mauvaises pratiques ;

PROTESTE notamment contre l’absence de mesures disciplinaires à l’encontre des cabinets qui adoptent des comportements non confraternels à l’égard de leurs collaborateurs en violation de notre corpus déontologique ;

RAPPELLE qu’elle a proposé dans le cadre de ses travaux et rapports les mesures urgentes et nécessaires pour préserver l’avenir des jeunes avocats, favoriser leur intégration dans la profession et leur permettre d’y faire carrière dans le respect de nos règles déontologiques et notamment les propositions votées en Commission Permanente les 3 mai  (collaboration libérale) et 1er octobre 2012 (installation et association) ;

ENJOINT le CNB et l’Ordre des Avocats de Paris de se saisir de ces propositions en faveur des jeunes avocats et de prendre toute mesure de nature remédier à ces atteintes et à préserver leurs droits.»

Cette motion est portée sans délai devant nos instances professionnelles.

____________________________________________________________
Union des Jeunes Avocats de PARIS
www.uja.fr
Téléphone : 01.43.25.58.11.
Télécopie : 01.43.25.06.43.
Courriel : uja@uja.fr
Réseaux sociaux : FacebookTwitter
Secrétariat : Palais de Justice de PARIS – Salle des Pas perdus (derrière l’Accueil général)

motion_situation_des_jeunes_avocats.pdf motion situation des jeunes avocats.pdf (385.57 Ko)

Soyons connectés

Nos partenaires