1 février 2017

Entretien avec Dominique Piau, candidat UJA au Conseil de l’Ordre

Interrogé par Lexbase Hebdo, Dominique PIAU, Candidat de l’UJA à l’élection du Conseil de l’Ordre des Avocats de PARIS des 6 et 7 décembre 2011 revient sur l’importance de cette élection, son parcours personnel, son engagement concret en faveur des jeunes confrères au sein de l’UJA et son ambition pour notre Profession. Nous en citons un extrait, l’article étant joint.

L’occasion lui est ainsi donnée de faire le point sur ses combats et rappeler les victoires appartenant à l’UJA, pionnière en ce domaine et toujours à l’écoute et au service des jeunes confrères.


Lexbase : Quel est votre profil et pourquoi vous présentez-vous aux élections ordinales ?
(…)
après avoir été vice-président de l’Association des élèves avocats (AEA) en 2003, je n’ai cessé, dès ma prestation de serment, dans le cadre de l’UJA de Paris, au sein de sa Commission permanente, puis au sein du Bureau avant d’en assurer la présidence l’année dernière, de m’investir, avec énergie et détermination, pour la défense de notre profession et au service de nos confrères, et notamment des plus jeunes.
J’ai, en particulier, oeuvré au sein de « SOS Collaborateurs« , apportant constamment aux collaboratrices et aux collaborateurs qui connaissaient des difficultés, écoute, conseil et assistance, mais aussi au sein de la Commission collaboration et formation ainsi que de la Commission prospective, pour mener à bien les projets chers à l’UJA deParis, et ce grâce, notamment, au relai de nos élus au conseil de l’Ordre mais également au Conseil national des barreaux.
Convaincre pour faire avancer nos idées est un travail collectif et de long terme. Deux exemples, parmi d’autres :
  • s’agissant de l’adoption du congé maternité de 16 semaines, entre 2007 où l’UJA de Paris avait émis un tel souhait, dès que la législation de la Sécurité sociale l’avait prévu, et 2011 où nous avons obtenu sa concrétisation, il s’est passé 5 ans. Il en fut de même, en la matière, pour le congé paternité, l’allongement du préavis et la limitation de la durée des périodes d’essai ;
  • s’agissant de la réforme des procédures de règlement des litiges entre avocats, et notamment en matière de collaboration libérale, récemment mise en oeuvre et issue de rapports et motions que nous avons adoptés en 2006 et 2007, il aura, ici encore, fallu 5 ans.
A chaque fois, c’est le résultat d’engagements et de travaux collectifs, afin de convaincre l’ensemble des décisionnaires
du bien fondé des positions avancées, même si le consensus n’est pas toujours de mise, et jamais celui
d’initiative individuelle, désordonnée et d’opportunité.
C’est dans la continuité de ces engagements que j’ai souhaité présenter ma candidature au conseil de l’Ordre, avec
l’investiture de l’UJA de Paris, au côté de Vincent Ohannessian, à l’occasion des élections qui se dérouleront les 6
et 7 décembre 2011.

(…)


Entretien avec Dominique Piau, candidat UJA au Conseil de l'Ordre
Lien vers le blog de Dominique PIAU : http://avocats.fr/space/dominique.piau

Téléchargez l’article de Lexbase Hebdo édition professions n˚97 du 9 novembre 2011 :

Soyons connectés

Nos partenaires