1 février 2017

Robert Badinter a l’honneur

Deux biographies de Robert Badinter viennent de sortir en Librairie.


Pudique Robert Badinter s’est toujours refusé à écrire ses mémoires, reconnu sur le tard et devenu « l’honneur de la gauche » il n’avait jamais fait l’objet de biographie, jugé trop académique pour passionner les foules, son importance dans le paysage politique, judiciaire et constitutionnel de la cinquième république demeure pourtant incontestable.

De son enfance ballottée entre Paris, Lyon et Cognin à ses études entre Paris et les Etats-Unis, de ses débuts dans la profession d’avocat auprés d’Henry Torrés à son association avec Jean-Denis Bredin, de ses plaidoiries contre la peine de mort à l’abolition, du Ministère de la Justice au Conseil Constitutionnel, du Sénat à l’Europe, toute sa vie Robert Badinter est resté animé, au délà des passions et des partis pris, par une certaine idée de la Justice, foncièrement humaniste, et ses combats tant pour la dignité des prisonniers que pour les droits des victimes.

Deux biographies de Robert Badinter se succèdent en librairie à quelques jours d’invervalle. Après celle de Pauline Dreyfus « Robert badinter, L’épreuve de la justice » aux éditions du Toucan, en Août dernier,

Robert Badinter a l'honneur.

Soyons connectés

Nos partenaires