22 décembre 2017

MOTION CONTRE LES BOXES FERMES

L’UJA de PARIS, réunie en commission permanente, le vendredi 15 décembre 2017 :

DENONCE la volonté de la Chancellerie de généraliser des boxes fermés pour les mis en cause
devant les juridictions pénales

S’INDIGNE notamment de l’installation depuis l’été 2017 de 18 boxes fermés dans 7 TGI d’Ile-de-France à savoir : Bobigny Créteil, Evry Meaux, Melun, Nanterre et Pontoise

S’OPPOSE au recours aux boxes fermés qui :

  • viole la présomption d’innocence d’un individu présenté d’emblée comme coupable ;
  • porte atteinte de manière flagrante aux droits de la défense en ne permettant pas une libre parole entre l’avocat et son client, ainsi qu’en entravant la communication directe du mis en cause avec le juge lors de l’audience ;
  • accentue la rupture d’égalité entre les différents acteurs du procès pénal.

DENONCE toute politique criminelle se fondant sur une prétendue dangerosité et conduisant à la déshumanisation du mis en cause en l’enfermant dans une cage

S’INSURGE de la présence de tels boxes dans le nouveau Palais de Justice de Paris

DONNE MANDAT au Président de l’UJA de PARIS pour engager et/ou se joindre à toute action relative à la présente motion.

Soyons connectés

Nos partenaires