18 février 2018

Le « Tarif UJA » ne naît pas dans les choux ! (MAJ 2018)

Le tarif UJA constitue un tarif plancher et un minimum objectif en-deçà duquel accepter une collaboration revient à se mettre en difficulté économique dès les premières années d’exercice.

Pour 2018, le « tarif UJA » est fixé à :

3.875 euros HT pour la 1ère année de collaboration ;
4.275 euros HT pour la 2ème année.

L’UJA s’engage au quotidien pour la défense de la profession et de TOUS les avocats.

UN MINIMUM… DE DÉCENCE !

Les jeunes avocats sont en droit d’exiger de pouvoir vivre décemment après de longues années d’études.

Les jeunes avocats parisiens se doivent d’être particulièrement vigilants sur les conditions économiques de leur collaboration. Leurs dépenses seront nécessairement significatives compte tenu du coût plus élevé de la vie à Paris et en région parisienne.

Le tarif UJA est donc bel et bien un minimum en-deçà duquel accepter une collaboration revient à se mettre en difficulté économique dès les premières années d’exercice.

LE TARIF UJA, UN TARIF PLANCHER ET UN MINIMUM OBJECTIF

Le « tarif UJA » est calculé pour un budget standard incompressible (cf. détail du calcul pour 2017 à la fin de cet article). Il est actualisé chaque année par l’Union des Jeunes Avocats de Paris afin de tenir compte de l’évolution des postes de dépenses.

Le Conseil de l’Ordre a d’ailleurs précisé que : « le revenu minimum proposé par l’UJA est un revenu convenable qu’il est recommandé à tous les cabinets d’adopter ».

L’UJA demande depuis 2008, via ses élus au Conseil de l’Ordre, que le tarif minimum ordinal soit celui préconisé par l’UJA.

La Commission permanente de l’UJA a ainsi voté le 3 mai 2012 sous la présidence d’Alexandra Perquin la proposition tendant à la fixation du tarif minimum de l’Ordre au niveau du tarif UJA pour les rétrocessions de 1ère et 2ème année.

Le Conseil de l’Ordre de Paris persistant à voter chaque année un tarif minimal basé sur le plafond de la sécurité sociale, le combat de l’UJA pour que le tarif qu’elle préconise soit celui en-deçà duquel l’Ordre ne valide pas les contrats qui lui sont présentés reste d’actualité.

UNE RÉTROCESSION RAPIDEMENT AMORTIE PAR LE CABINET D’ACCUEIL

Il convient de ne pas perdre de vue que l’entrée d’un nouveau collaborateur dans un cabinet constitue l’arrivée d’une force supplémentaire de travail et de facturation.

Si le recrutement d’un collaborateur au tarif UJA s’avère non rentable pour le cabinet, on ne peut que conclure que le cabinet n’avait pas suffisamment d’activité pour faire un recrutement, ou que le cabinet doit réviser son processus de facturation.

En outre, l’UJA précise que ce tarif constitue un minimum et ne devrait s’appliquer qu’aux collaborateurs remplissant a minima les conditions pour devenir avocat (4 années d’études universitaires et CAPA). Toute spécialisation, double diplôme, maîtrise d’une seconde langue ou autre atout devrait donner lieu à amélioration de la rétrocession d’honoraires proposée au jeune avocat.

MODE DE CALCUL DU TARIF UJA

La rétrocession d’honoraires est un revenu brut dont près de la moitié sera amputé par les charges liées à l’activité professionnelle.

Le tableau ci-dessous contient les données ayant permis de calculer le tarif UJA 2018.

TARIF UJA 2018

Nature de la dépense

Evaluation standard (par mois)

Cotisations ordinales :

Droit d’inscription au Barreau : 800 €

RCP : 100 €

Prévoyance : 180 €

90 €

SSI

* 1ère année : 396€/mois

33 €

URSSAF

1ère année : 1043,20 €/mois

dont 113,20€ pour Maladie-Maternité

dont 732€ pour CSG-CRDS

dont 99€x2 pour CFP

87 €

Conseil National des Barreaux : 160 € par an

13 €

ANAAFA :

Adhésion, 1e année d’activité : 110€/an

Comptabilité, tarif jeune avocat : 35€H.T./mois

Source : ANAAFA, tarifs 2018

44 €

Cotisations CNBF

* base : 281 €

* proportionnelle forfaitaire : 234 €

prévoyance : 55 €

* complémentaire obligatoire classe 1 : 272€

soit au total : 842 € par an

71 €

Garantie perte de collaboration

Tarif de base : 375 €

Plafond de 3.750 € pendant 3 mois : 1.110 €

Source : AON

124 €

Mutuelle complémentaire

60 €

Transport (Navigo toutes zones)

76 €

Déjeuner semaine (moyenne de 12€ par repas)

260 €

Provision pour impôts (estimation)

La loi de finances pour 2017 a mis en place un prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu perçu ou réalisé à partir de 2018.

La loi prévoit que l’impôt afférent aux revenus courants de 2017 sera annulé au moyen d’un « crédit d’impôt de modernisation du recouvrement ».

1ère année

Base : idem SSI supra

IR à provisionner : 5 .745 € soit 479 €/ mois

479 €

Provisions pour charges SSI + URSSAF + CNBF

1ère année: 396€ + 1043€ + 482€ = 1.921€/mois

524 €

Frais personnels

EDF/GDF (estimation)

Alimentation

Box internet et téléphone portable (estimation)

Logement, assurance et charges

Divers

40 €

420 €

50 €

1.200 €

300 €

TOTAL

3.871 €

 

Soyons connectés

Nos partenaires