31 octobre 2018

Septembre fut harassant, si on repartait en vacances ? Avant de réserver, comptez vos jours !

Septembre fut harassant, si on repartait en vacances ? Avant de réserver, comptez vos jours !

Si elle peut paraitre simple, la question des jours de congé est pourtant récurrente au sein de SOS Collab. S’agit-il de 35 jours de congé en prenant en compte les weekends ou de 25 jours ouvrés ? La position de l’ordre de Paris est claire : 5 semaines de vacances correspondent à 25 jours ouvrés. On ne comptabilise pas les weekends.

Les congés peuvent être pris dès la première année au sein du cabinet, il n’y a pas d’obligation de faire une année pleine, ils se déterminent alors prorata temporis.

Quelques points à ne pas oublier :
– Lorsque vous quittez le cabinet, la période du délai de prévenance donne droit à des congés. Prenez-les ! A défaut, ils ne vous seront pas payés. Si le cabinet préfère que vous travailliez, dans ce cas négociez un accord écrit pour en obtenir le règlement ;
– Le congé maternité donne droit à repos rémunéré, ce n’est pas le cas de l’arrêt maladie ;
– L’UJA de Paris recommande l’inscription de 6 semaines de vacances dans le contrat de collaboration, vous pouvez rafraichir la mémoire des associés en leur transférant notre contrat type.

Profitez bien de vos prochaines vacances !

Anne-Laure CASADO

Soyons connectés

Nos partenaires