4 octobre 2019

Régime universel de retraite et passage en force du gouvernement

La mobilisation de la profession est exemplaire pour marquer son refus du régime universel de retraite aux conséquences catastrophiques, délétères et indignes.

 

Depuis la manifestation du 16 septembre, le Haut-Commissaire devenu ministre multiplie les attaques et petites phrases assassines. Il aligne mensonges et fausses promesses pour décrédibiliser les actions de la profession. Il critique publiquement et ouvertement nos représentants* et tente de nous diviser en mettant dos à dos jeunes et anciens, petites et grandes structures, pauvres et riches, Paris et province, etc.

 

Le procédé est déplorable mais sans surprise. En plus de la mobilisation de la profession, son unité dérange.

 

De manière unitaire, nos représentants ont porté la voix de la profession en refusant la concertation de façade que le gouvernement prétend organiser et en exigeant des avancées concrètes et la prise en compte de nos spécificités.

 

Faisant fi de la position de la profession et arguant d’un refus de dialogue du CNB, le HCRR a utilisé une réunion avec une organisation patronale de professions libérale, l’UNAPL, pour « inviter » des syndicats d’avocats à une réunion de « concertation ».

 

Bien évidemment, il s’agit pour le HCRR de passer en force et de se revendiquer d’un dialogue avec la profession au mépris des conditions claires posées par nos représentants.

 

Nous ne devons pas l’accepter ni accepter cette tentative de division. L’UJA de Paris refuse toute discussion dans les termes actuels de cette mascarade de concertation et qui ne serait pas sous l’égide des instances représentatives de la profession.

 

Elle invite tous les syndicats à en faire de même pour continuer à montrer un front uni contre ce projet indigne.

 

* Lors de la réunion du 1er octobre 2019 organisée par des membres de LREM, le HCRR n’a ainsi pas hésité à remettre en cause publiquement la compétence de nos représentants puis a qualifié cet « échange » de constructif.

Soyons connectés

Nos partenaires